Russie: Le souci sécuritaire domine les célébrations du Jour de la Victoire

Les célébrations du 9 mai, marquant la défaite de l’Allemagne Nazie lors de la Seconde Guerre mondiale, seront limitées pour la deuxième année d’affilée en Russie pour des raisons de sécurité.

Ainsi, les processions du « Régiment immortel », au cours desquelles des milliers de Russes défilent à travers le pays en tenant les portraits de leurs proches ayant participé à la Seconde Guerre mondiale, sont annulées sur l’ensemble du territoire, a annoncé, mardi, Elena Tsounaeva, co-présidente du mouvement public « Régiment immortel de Russie » et députée à la Douma.

« En raison des menaces existantes pour la sécurité publique, le quartier général central du Régiment immortel de Russie a décidé de ne pas organiser la marche du Régiment immortel en présentiel », a indiqué la responsable lors d’une conférence de presse à Moscou.

Mme Tsounaeva a noté que d’autres formats de célébration ont été préparés pour 2024, dont l’affichage des portraits de vétérans sur des transports en commun, des avions de ligne, des navires, ou encore l’installation de « Galeries du souvenir » dans l’espace public.

« Cette année, nous célébrerons le 9 mai, Année de la famille, nous espérons vraiment que les familles participeront à chaque événement », a-t-elle ajouté.

En avril, plusieurs régions russes, dont Riazan, Koursk, Briansk et Pskov, ont annoncé l’annulation de certains événements traditionnels organisés en l’honneur du 9 mai.

Un mois plus tôt, le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, avait indiqué que plus de 9.000 personnes, 75 unités d’équipement militaire et d’aviation participeront cette année au traditionnel défilé de la victoire, organisé le 9 mai.

Les célébrations de cette année sont assombries par l’attentat terroriste perpétré le 22 mars dans la salle de spectacle Crocus City Hall, près de Moscou, faisant 144 morts et des centaines de blessées, selon le dernier bilan des autorités russes.

Mardi, les autorités de Moscou ont fermé plusieurs rues du centre-ville à la circulation pour une répétition du défilé de la victoire. La Place rouge a été fermée le 16 avril pour les mêmes motifs.

Par ailleurs, le service fédéral de sécurité de Russie (FSB) a annoncé que le mausolée de Lénine et la nécropole située près du mur du Kremlin seront fermés aux visiteurs pendant près d’un mois.

L’année dernière, les célébrations du 9 mai ont été annulées dans 23 régions. En 2020, une décision similaire a été prise en raison de la pandémie de la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × un =

Bouton retour en haut de la page