La Sierra Leone s’inscrit pleinement dans les Initiatives Royales pour l’Afrique de l’Ouest

La République de la Sierra Leone a exprimé, mardi à Rabat, sa volonté de s’inscrire pleinement dans les initiatives menées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’Afrique de l’Ouest.

Cette position a été exprimée dans un Communiqué conjoint publié à l’issue des entretiens entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Sierra Leone, Timothy Musa Kabba.

Dans ce Communiqué conjoint, M. Kabba a notamment salué le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Sa vision clairvoyante visant à consolider la coopération et la solidarité Sud-Sud pour relever les défis et promouvoir les initiatives régionales qui font progresser la stabilité et le développement socio-économique au service des peuples africains.

Le chef de la diplomatie sierra-léonaise s’est, par ailleurs, félicité de la contribution louable du Royaume du Maroc à la promotion de la paix et du développement durable dans la sous-région depuis la création de l’Union du Fleuve Mano.

M. Kabba a, en outre, salué l' »initiative éclairée » de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le cadre du processus des États africains de l’Atlantique, visant à renforcer la coopération en faisant de l’espace africain de l’Atlantique un cadre géostratégique pour la coopération intra-africaine et la promotion de la stabilité et de la prospérité.

Il a aussi salué l’opportunité offerte par l’Initiative Royale visant à favoriser l’accès des pays du Sahel à l’Océan atlantique qui contribuera au développement socio-économique de la région et assurera la stabilité et la prospérité en Afrique.

Par ailleurs, les deux parties ont souligné le rôle du projet du Gazoduc Maroc-Nigeria qui devrait stimuler l’intégration économique de la région et profiter à toutes les nations concernées -dont la Sierra Leone- en libérant leur potentiel industriel et en réduisant leur déficit énergétique.

HM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + dix-neuf =

Bouton retour en haut de la page