France: Le climat des affaires se dégrade en avril (Insee)

Le climat des affaires en France s’est dégradé légèrement en avril par rapport à mars, indique, jeudi, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee).

« L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, perd un point. À 99, il repasse juste au-dessous de sa moyenne de longue période (100) », précise l’Insee.

Cette dégradation résulte de la situation conjoncturelle moins favorable dans l’ensemble des secteurs d’activité, à l’exception du commerce de détail, explique-t-on.

Dans les services, le climat des affaires s’est détérioré par rapport à mars, les chefs d’entreprise du secteur étant moins optimistes quant à leurs perspectives d’activité et celles de leur secteur.

Le climat des affaires s’est dégradé également dans l’industrie, pénalisé par les soldes d’opinion sur les carnets de commandes, d’après l’Institut de la statistique.

Dans le bâtiment, l’indicateur de climat des affaires s’est dégradé aussi, du fait du repli des soldes d’opinion relatifs à l’activité récente et à venir.

A l’inverse, dans le commerce de détail (y compris commerce et réparation d’automobiles), le climat des affaires s’est amélioré en avril, du fait de la hausse des soldes d’opinion relatifs aux perspectives générales d’activité du secteur, aux ventes passées et à l’évolution à venir des effectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =

Bouton retour en haut de la page