Le Maroc et l’Espagne déterminés à renforcer leur coopération dans le domaine de la recherche scientifique

Le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique (CNRST) du Maroc et le Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC) de l’Espagne ont signé, mardi à Rabat, une convention-cadre de coopération portant sur la promotion, le développement et la valorisation de la recherche scientifique dans les deux pays.

Paraphée par la Directrice du CNRST, Jamila El Alami, et la présidente du CSIC Eloísa Del Pino Matute, cette convention reflète la volonté commune des deux institutions de renforcer leur partenariat stratégique dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation, à travers la mise en œuvre de nombreux projets de coopération fructueux.

S’inscrivant dans le cadre d’une dynamique d’actions et d’initiatives visant le renforcement des relations bilatérales en matière de recherche scientifique et d’innovation, cet accord ambitionne de revitaliser la coopération scientifique entre les deux pays en se focalisant sur un large éventail de domaines, tels que l’intelligence artificielle, l’agriculture, l’environnement, la santé, les sciences de l’espace, les sciences humaines, ainsi que les technologies de l’information.

Dans une déclaration à la MAP, Mme El Alami a indiqué que la conclusion de cette convention constitue un socle juridique qui permettra la réalisation de nombre d’actions et de projets de coopération bilatérale ayant trait à des domaines d’intérêt commun et d’actualité.

Mme El Alami a fait état de toutes les opportunités que pourrait apporter cette coopération bilatérale aux deux communautés scientifiques, puisque « l’Espagne se trouve être au 3ème rang des pays en matière de collaboration scientifique avec le Maroc ».

Selon la base de données Scopus, le plus grand nombre de co-publications s’avère être dans le domaine de recherche « physique et astronomie », suivi de celui de l’ingénierie et des « Sciences agricoles et biologiques », a-t-elle relevé.

Concernant Web of Science, la base de donnée de cette plateforme d’information scientifique et technique révèle que le domaine des « Champs de particules physiques » se trouve en tête du peloton des co-publications entre le Maroc et l’Espagne, suivi de « l’Astronomie et Astrophysique » et des « Sciences de l’environnement », a-t-elle ajouté.

De son côté, Mme Eloísa del Pino Matute a fait part de sa satisfaction de pouvoir dynamiser le processus de collaboration entre le CSIC et le CNRST, qui représente « une institution de référence en matière de recherche scientifique”.

« La signature de cette convention, qui prévoit notamment l’échange de scientifiques entre les deux pays, la tenue de séminaires conjoints et la réalisation de projets de recherche, permettra de hisser la collaboration à la hauteur des relations bilatérales entre le Maroc et l’Espagne », a-t-elle précisé.

Le CNRST est un établissement public à caractère scientifique et technique de recherche relevant du ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, dont la mission est de promouvoir, développer et valoriser la recherche scientifique au Maroc.

Le CSIC est un organisme public de recherche rattaché au ministère espagnol de la Science, de l’Innovation et des Universités. Il a pour mission d’encourager, de coordonner, de développer et de diffuser la recherche scientifique et technologique pluridisciplinaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 + 7 =

Bouton retour en haut de la page