Les enjeux économiques dans un monde VUCA au menu d’une conférence internationale à Rabat

Des conférenciers se sont penchés, vendredi à Rabat, sur les différents enjeux économiques dans un monde marqué par la volatilité, l’incertitude, la complexité et l’ambiguïté (VUCA).

Lors d’une conférence internationale, organisée au campus de Rabat Business School sur les pratiques commerciales durables dans un monde, les participants composés d’universitaires, de chercheurs, de praticiens de l’industrie et d’entrepreneurs ont échangé sur des sujets actuels et émergents dans divers domaines liés à la durabilité.

Cet événement scientifique a offert également l’opportunité de partage des connaissances pour un public diversifié comprenant des participants internationaux et nationaux.

Intervenant lors d’une session sous le thème « La gestion du savoir: des sujets émergents dans une communauté internationale », Manlio Del Giudice, Professeur chercheur et Rédacteur en chef au sein du « Journal of Knowledge Management », a souligné l’intérêt croissant des sociétés, des institutions et des chercheurs pour l’économie de la connaissance dans un contexte VUCA, menant à des études, des recherches et des débats institutionnels autour de cette dernière.

Les facteurs fondamentaux de l’économie de la connaissance, explique-t-il, comprennent une plus grande dépendance à l’égard des capacités intellectuelles qu’à l’égard des intrants physiques ou des ressources naturelles, avec des efforts visant à intégrer des améliorations à chaque étape du processus de production, du laboratoire de R&D à l’atelier de fabrication, en passant par l’interface avec les clients.

M. Del Giudice a, dans ce sillage, évoqué les avantages de la gestion des connaissances dans ce type d’économie, à savoir favoriser l’innovation, encourager la libre circulation des idées, améliorer le service à la clientèle, réduire le temps de réponse, améliorer les revenus, accélérer l’accès des produits au marché, renforcer les taux de rétention des employés ainsi qu’éliminer les procès répétitifs et non nécessaires.

Par ailleurs, Cleopatra Velousou, Professeur chercheur et Rédactrice en chef au sein du « Journal of Product and Brand Management », qui intervenait sur le thème « Une étude sur les relations avec les marques » s’est penchée sur les enjeux du branding dans un contexte VUCA, soulignant l’importance d’établir un lien rapprochant la marque et l’acheteur.

Dans ce contexte, Mme Velousou a évoqué le concept de « Brand polarization » (polarisation de la marque), un phénomène affectif et cognitif où les croyances et les émotions d’un nombre significatif de consommateurs individuels induisent une division simultanée en deux extrêmes: les sentiments et convictions passionnés positifs et négatifs à l’égard de la marque, des consommateurs partageant les mêmes idées et des consommateurs aux idées opposées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + dix-neuf =

Bouton retour en haut de la page