JPO de la DGSN: Mise en lumière de l’expérience marocaine dans la gestion des grandes manifestations

L’expérience marocaine dans la gestion des grandes manifestations, notamment des événements sportifs, a été mise en lumière, dimanche à Agadir, par des responsables sécuritaires et sportifs.

Intervenant lors d’un colloque organisé dans le cadre des 5èmes Journées portes ouvertes (JPO) de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN), ces responsables ont passé en revue les aspects liés aux mesures de sécurité accompagnant l’organisation des grands événements accueillis par le Royaume à la lumière de son expérience pionnière dans l’organisation de manifestations mondiales.

A cet égard, le vice-préfet de police de Marrakech, Mohamed Amchichou, a évoqué les différentes mesures prises par les services de sûreté aux niveaux central et décentralisé, avant, pendant et après les manifestations, notamment la tenue de réunions préparatoires avec les responsables des instances organisatrices afin d’étudier les données techniques liées auxdites manifestations en plus des réunions au niveau des services centraux de la DGSN en vue de l’examen et le traitement des demandes de soutien, la définition de sa nature selon une analyse minutieuse et précise.

Il a souligné que les services de sûreté tiennent des réunions de coordination avec les représentants des autorités locales et d’autres acteurs officiels dans le but de prendre les dispositions complémentaires nécessaires en matière d’organisation et de sécurité au niveau du lieu de l’événement, avant d’effectuer des visites de terrain afin d’obtenir toutes les informations sur place.

Après ces mesures, a ajouté le responsable, il est procédé à la mise en œuvre progressive et opérationnelle des dispositifs sécuritaires auxquels participent toutes les composantes locales de sûreté, appuyées par les renforts extérieurs, jusqu’à la fin de la manifestation, avec des mesures spéciales exécutées à cette occasion dont l’accompagnement et l’escorte des grandes personnalités et le rassemblement des forces et des engins pour la levée des dispositions de sécurité.

De son côté, Hassan Bouzidi, Commissaire divisionnaire, chef de la division de de la Sécurité Sportive à la DGSN, a indiqué que les mesures de sécurité prises lors des grandes manifestations sportives englobent l’événement principal et les manifestations locales qui l’accompagnent, précisant que ces mesures s’inspirent principalement des règles des fédérations sportives internationales, dont la FIFA.

De même, il est procédé à la mise en place, aux niveaux national et local, de centres de commandement chargés de coordonner les opérations de sécurité, notamment la sécurisation des stades, des véhicules, des hôtels, des points de vente des billets et des rassemblements des foules, a-t-il relevé, mettant en avant l’attention particulière accordée au volet de la communication à travers une stratégie dédiée visant à orienter les supporters et visiteurs étrangers dans les aéroports, les hôtels, les stades, les Fanzones et les points de vente des billets, et à fournir toutes les informations en arabe, français, anglais et espagnol, y compris les numéros de téléphone de la police, de la Gendarmerie Royale, de la Protection civile, des hôpitaux, des consulats et autres.

De son côté, le coordonnateur général de la Fédération royale marocaine de football, Mouad Hajji, a mis en avant les aspects liés à la candidature du Maroc à l’organisation conjointe de la Coupe du monde de football avec l’Espagne et le Portugal, soulignant que l’organisation de cet événement planétaire impose des exigences élevées en termes d’infrastructures telles que les stades et les moyens de transport, les hôtels, les réseaux de communication, etc.

Parmi ces exigences, figure la gestion sécuritaire optimale pour accueillir environ deux millions de visiteurs dans le Royaume, sécuriser plus de 600 sites dans différentes régions, notamment dans les villes où se dérouleront les matches, sécuriser les moyens de transport, élaborer des plans d’urgence, d’évacuation des stades de manière rapide et efficace, entre autres, a-t-il souligné, affirmant que le Royaume est capable de remplir toutes les exigences imposées pour l’organisation de manifestations d’une telle ampleur.

Pour sa part, l’arbitre internationale marocaine Bouchra Karboubi a indiqué qu’à travers sa participation en tant qu’arbitre à de nombreux événements footballistiques dans divers pays, et en sa qualité de fonctionnaire de police, elle a constaté que les mesures prises au niveau national pour sécuriser les grands les événements sportifs sont parmi les meilleurs au monde.

Elle a estimé que l’acceptation de la candidature du Maroc, aux côtés de l’Espagne et du Portugal, pour accueillir la Coupe du Monde 2030 est le fruit de la confiance dont jouit le Royaume au niveau international grâce à sa stabilité, la disponibilité des infrastructures sportives et touristiques de haut niveau, et sa capacité à organiser des manifestations de grande envergure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 4 =

Bouton retour en haut de la page