27ème Festival des musiques sacrées du Monde: La star Sami Yusuf enflamme le public à Fès

Un concert mémorable a été animé, samedi en nocturne à Fès dans le cadre de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du Monde, par la star Sami Yusuf, qui a enchanté le public avec une palette des meilleures chansons puisant dans une profondeur spirituelle qui s’est mariée avec la magie de Bab Al Makina.

L’inégalable star internationale a, le temps d’une soirée, envoûté les festivaliers venus de plusieurs villes marocaines et d’autres pays, par un spectacle artistique distingué où la profondeur spirituelle se mêlait à la douceur de mélodies avec la beauté et la splendeur de la voix.

Participant pour la troisième fois au festival, Sami Yusuf, qui avait été présenté par « Time Magazine » comme « la plus grande star musicale du monde musulman », a proposé, sur la scène de plein air de Bab Al Makina, un florilège de morceaux et chants immortels, comprenant de nouvelles compositions jamais interprétées auparavant, notamment « Ya Zaman Al-Wasl » et d’autres puisées dans le patrimoine mondial, en particulier celui de l’Andalousie.

Lors de ce spectacle haut en couleurs, qui a duré environ une heure et demie, et dans lequel se mêlaient des voix dans différentes langues (arabe, espagnol, amazigh…), le public a également pu apprécier des chansons du riche répertoire de Sami Yusuf (Ilahana ma aadalak, Madad…), ainsi que des extraits du patrimoine marocain notamment le célèbre mowachah arabe traditionnel andalou « Lama bada yatathana » et le poème soufi « Fiyachiya ».

Sami Yusuf était accompagné dans son spectacle par des musiciens et chanteurs de différents pays, dont la brillante artiste marocaine Nabila Maan, le chanteur Ismail Boujia et le compositeur et musicien Tariq Hilal. Le public a pu aussi découvrir de nouvelles compositions créées avec d’incroyables musiciens de flamenco.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, la star internationale Sami Yusuf s’est dit « fier » de se produire de nouveau au Maroc en général et dans la cité spirituelle du Royaume en particulier, exprimant son admiration pour le public réceptif venu nombreux assister à son spectacle.

L’artiste a ajouté que le groupe qui l’accompagnait comprenait des musiciens connus de nombreux pays avec lesquels il n’avait jamais chanté, louant également les talents artistiques de ce groupe.

Pour sa part, le chanteur marocain Ismail Boujia a indiqué que le concert artistique était distingué du fait qu’il a allié l’héritage marocain authentique et le patrimoine andalou, avec la participation d’un chanteur espagnol de Séville, du groupe « Chamayel Mohammadia » et d’autres artistes et musiciens.

Sami Yusuf a été qualifié de « mégastar » par la BBC qui le classe parmi les 30 personnalités britanniques les plus célèbres.

Les chiffres le confirment : plus de 45 millions d’albums vendus, plus d’un milliard de téléchargements, des concerts à guichets fermés à la Wembley Arena, au Royal Albert Hall et un public de plus de 250.000 personnes lors d’un spectacle en plein air à la place Taksim à Istanbul, ce qui en fait l’un des plus grands rassemblements de concerts jamais organisés.

Egalement compositeur, il est considéré comme l’un des musiciens les plus influents de notre époque dans la catégorie des Musiques du monde. Formé dès son plus jeune âge à la musique classique occidentale et du Moyen-Orient, son œuvre impressionnante reflète sa maîtrise de multiples musiques et langues.

La force de Sami Yusuf réside dans sa capacité à évoluer avec fluidité et authenticité parmi des genres divers comme le qawwali, très populaire en Inde et au Pakistan, la musique soufie du Moyen-Orient, la musique classique persane et occidentale ou encore le flamenco.

Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Festival se tient du 24 mai au 1er juin prochain sous le thème « La Quête de l’Esprit Al-Andalus ».

Lors de cette nouvelle édition, l’Espagne a été choisie comme invité d’honneur pour célébrer les liens historiques et présents qui unissent l’Espagne et le Maroc.

Ainsi, la 27ème édition de ce festival, moment privilégié de l’esprit de vivre ensemble, de dialogue et de tolérance, est marquée par une programmation musicale rassemblant plusieurs artistes et troupes des deux pays qui exprimeront à travers leurs fusions et leurs spectacles cette dimension particulière d’ouverture, d’harmonie et de vivre ensemble pour un futur meilleur.

Ce rendez-vous incontournable, qui fait désormais partie des plus grandes manifestations culturelles dans le monde, prévoit de même la participation d’artistes représentant plusieurs pays.

Il s’agit, entre autres, de la chanteuse d’origine syrienne Naïssam Jalal, Nedyalko Nedyalkov Quartet (Bulgarie), Khadija El Afrit (Tunisie), Walid Benselim, Young Musicians european orchestra, et Madalena (chœur féminin), outre des nuits soufies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux + huit =

Bouton retour en haut de la page